Héraldique :       Les ornements extérieurs

                

Les heaumes

Les ornements extérieurs les plus anciens de l'écu sont le casque, ou heaume, et ses lambrequins (bandes de tissus colorées retombants de chaque coté de l'écu). Selon l'usage le casque à grille est réservé aux maisons nobles, les familles bourgeoises portant plutôt un heaume fermé.
Le heaume est habituellement surmonté d'un bourrelet (la plupart du temps aux couleurs des lambrequins) lui-même soutenant un cimier (figure héraldique parmi les plus anciennes, reprenant souvent tout ou partie d'un des meubles principaux de l'écu).
Plus récemment, une hiérarchie des heaumes a été introduite artificiellement. Les casques des chevaliers et des princes sont représentés de face, et ceux des pairs et des gentilshommes, de profil.



Dans l'ordre : Roi ou prince de sang royal - Prince - Duc - Marquis - Comte ou vicomte - Baron - Chevalier

Les couronnes

Le seul véritable signe distinctif des titres de noblesse est la couronne. On en trouve de nombreux types selon les pays d'origine et le titre de noblesse.



Royale - Dauphin - Des Enfants de France (royale avant François 1er) - Duc - Marquis
Comte - Vicomte - Vidame - Baron - Tortil de chevalier

La devise

Disposée sur un listel, la devise peut être ajoutée à tous les blasons, qu'ils soient nobles ou non. Elle se place en dessous de l'écu alors que le cri de guerre (réservé au plus anciennes familles) se place quant à lui au dessus de la composition héraldique.
Elle a une valeur sentencieuse (" Bois ton sang, Beaumanoir, ta soif passera" pour Philippe de Beaumanoir au XV ème siècle), énigmatique (" Je le tiens " pour Jean sans Peur) et sont parfois ornées de jeux de mots ("À tout venant, Beau jeu !" pour les Beaujeu).

Figures attenantes

L'écu peut être tenu par différentes figures placées de part et d'autre :

- Les tenants sont des anges ou des être humains (chevaliers, sauvages, etc.)
- Les supports sont des animaux (lions, licornes, aigles, chevaux, etc.)
- Les soutiens sont des arbres ou des objets inanimés.

Autres ornements

Les armes des Princes, des Ducs et des Grand maîtres d'Ordres de chevalerie peuvent être placées sur un manteau.
Les ecclésiastiques utilisent quant à eux comme ornements extérieurs : le chapeau (rouge pour les cardinaux, vert pour les archevêques et évêques), la mitre, la croix, la crosse et le chapelet.
Les magistrats peuvent utiliser comme timbre un mortier. Les militaires peuvent reprendre l'ancien usage qui consistait à placer derrière l'écu des drapeaux ou des étendards passés en sautoir.
Les chevaliers placent la croix de leur Ordre derrière ou au dessous de l'écu (selon leur grade ou dignité).
Tout collier ou insigne d'un ordre auquel le porteur a droit est également représenté. Le collier entoure l'écu alors que les insignes tombent de l'écu.

                                     
        
Vincent Delolme